Le mardi 2-4 à 20h30 au cinéma de Muret « En mille morceaux »


Précédé par une courte présentation de la justice restaurative, un film réalisé par Veronique Mériadec. Il retrace la démarche d’une rencontre entre Nicole Parmentier (Clémentine Célarié), la mère du petit Olivier assassiné vingt-cinq ans auparavant et l’auteur du crime, Éric Gaubert (Serge Riaboukine). En 1977, Éric Gaubert assassine Olivier, l’enfant de Nicole Parmentier. Vingt-cinq ans plus tard, cette mère à la vie brisée donne rendez-vous au meurtrier de son fils qui vient de sortir de prison. Quel est le but de cette rencontre ? Une simple vengeance ou la volonté de comprendre ce qui a poussé cet homme à commettre l’irréparable ?

Le samedi 6-4 à 13h AG de l’association à Saint Girons

Précédé par un déjeuner tiré du sac, la réunion commence à 14h : présentation et l’approbation des comptes, budget prévisionnel, le journal des activités et moral, puis discussion sur le projet associatif. À la base de cette discussion les résultats des questionnaires envoyés aux membres et ami.e.s de Question de justice. Si vous voulez y participer, envoyez-nous un petit mot à l’adresse : anne@questiondejustice.fr.

Le jeudi 11-4 à Bordeaux

Colloque européen sur les conférences familiales. Renseignements : invitation@evenements-gironde.fr

Suivi le 12  par une journée De développement des compétences des coordinateurs des CF

Programme : Comment présenter la conférence familiale aux différentes parties et les motiver à s’engager (travailleurs sociaux, enseignants, fondations, directions etc.) PENSEZ À VOUS INSCRIRE !

Comment motiver les personnes à demander une conférence familiale et comment s’assurer que cette demande aboutit à la visite d’un coordinateur. Méthode : café découverte. Après-midi : présentation des variantes de la conférence familiale : conférence de justice restaurative, « youth citrcle » et conférence familiale pour préparer le retour en société (après un séjour en milieu fermé).


Le 18 journée INTRODUCTION DES « YOUTH CIRCLES à Toulouse, 9h-17h,

Introduction et démonstration par Idéa Canevascini, avocate et coordinatrice

Les « YOUTH CIRCLES » qu’on pourrait appeler en français des cercles d’inclusion ou d’émancipation servent au jeunes en protection de l’enfance à préparer leur maturité avec leur réseau social, présent ou à créer, selon leurs vœux et prévenir une éventuelle chute dans le vide à 18 ans. Ils ressemblent aux CF.

Idéa les a introduit à Hawaï depuis 2005 et en Suisse depuis 2014, elle en a fait des milliers. Les résultats sont sans équivoque. Coûts : 85 euros, 55 pour les membres de Question de justice. Info : http://epicohana.net/youthcircle.aspx Programme et inscription par mail : anne@questiondejustice.fr

 

Dates des prochaines formations
Coordinateur des conférences familiales : 15-17 avril à Toulouse.
Coordinateur des conférences de justice restaurative : 25-27 septembre à Medon.

Informations et inscriptions : https://questiondejustice.fr/index.php/planning-des-formations

 

POUVOIR PROPOSER À TOUS LES JEUNES DE 17 ANS PLACÉS UN “YOUTH CIRCLE “ ou “CERCLE D’INCLUSION” POUR PRÉPARER LEUR MAJORITÉ

 

UN “CERCLE D’ÉMANCIPATION” est une réunion, un processus, contrôlé et préparé en profondeur par un coordinateur. Il soutient et mène à la prise de décisions par le/la jeune concerné-e et ses invité-es pour répondre à la question: comment préparer au mieux ma majorité ? Il/elle choisira ses invité-es entre toutes les personnes dans son entourage en qui il/elle a confiance. Ce cercle permet au/à la jeune d’exposer ses espoirs pour sa vie d’adulte et de poser ses questions pour enfin choisir avec l’aide de ses proches les ressources à mettre en œuvre pour sa résolution. Il/elle peut inviter des professionnels pour avoir toutes les informations nécessaires. Les décisions seront prises par le jeune, indépendant du groupe ou non, à un moment de “temps privé”. Il/elle peut inviter quelqu’un du groupe pour partager le processus de son choix. Le groupe de proches, sa famille dans un certain sens, suite à ses choix, établit un plan d'action qui répond à toutes les problématiques de la situation. Avec ce plan, validé par le travailleur social habilité s’il y en a un, le/la jeune soutenu-e par son réseau, prend la responsabilité de son avenir. Un coordinateur neutre et indépendant soutient le/la jeune dans l’organisation de la conférence.

La préparation soigneuse et l'organisation du cercle créent un cadre sécurisant permettant l'expression de toutes les personnes. L’approche axée sur la recherche de solutions renforce le développement du pouvoir d’agir. Les professionnels sont présents pour faire part de leurs préoccupations et surtout pour donner des informations.

Les évaluations menées à l’étranger montrent que le cercle d’émancipation apporte des réponses et des résultats :

  • L'organisation des cercles a un coût, mais par la suite les dépenses diminuent considérablement

  • Les liens se retissent et le réseau social se renforce.

  • Des solutions sont trouvées dans des situations où les travailleurs sociaux se sentaient démunis.

  • Les personnes qui reprennent le contrôle de leur vie se sentent plus en capacité d'agir.

  • La relation avec le travailleur social en charge change et peut devenir une forme de coopération.

  • Les participants expriment une grande satisfaction.

 

DÉROULEMENT DU CERCLE

Le cercle est une variante de la conférence familiale et demande du temps de préparation : tout-e-s les invité-es sont contacté-e-s à l’avance par un coordinateur de cercles d’émancipation pour expliquer le processus et ce qui est attendu d’eux s’ils consentent à y participer. Les réunions ont lieu dans une salle choisie par le le/la jeune.

Le cercle s’organise en 5 étapes :

  • compétences et qualités du/de la jeune et la vie qu’il/elle souhaite mener à sa majorité
  • échange d’informations, d’idées, de propositions
  • temps privé pour le/la jeune pour faire ses choix
  • quelques engagements signés et à mettre en place par tous les participants
  • moment convival

 

Le plan d’action prévoira une nouvelle date de rencontre entre les participants et de la personne responsable de son organisation. Le cercle de proches pourrait se retrouver chaque année ou tous les six mois.

Journée de découverte des « Youth Circles » ou « cercles d’inclusion ou d’émancipation » le 18 avril 2019 à Toulouse

Objectif :

Comprendre le fonctionnement de ces cercles, une variante de la conférence familiale, selon l’expérience faite à partir de 2004 à Hawai’i .

COMMENT PRÉPARER AU MIEUX MA MAJORITÉ ?

Le cercle s’organise en 5 étapes :

  • identifier les compétences et qualités du/de la jeune et les objectifs de vie qu’il/elle souhaite mener à sa majorité ;

  • ¨brainstorming¨, échange d’informations, d’idées, de propositions ;

  • petite pause/moment convivial et temps privé pour permettre au/à la jeune de faire ses choix parmi les différentes suggestions ;

  • qui fait quoi ? comment on peut aider le/la jeune à faire les démarches nécessaires pour atteindre ses objectifs ? Plan d’action ;

  • Conclusion du Cercle et accord sur une nouvelle date de rencontre.

 

Programme :

9.00h – 9.30h Accueil

9.30h– 12.30h

  • Présentation du développement des «  Youth Circles » ou « cercles d’émancipation » à Hawaï depuis 2004 :

  • les débuts

  • l’expérimentation

  • son évolution

12.30h – 14.00h : Déjeuner

14.00h– 17.00h

  • une jeune viendra pour nous permettre de vivre l’expérience d’une véritable «Youth Circle ». Nous demanderons à la jeune quel nom elle préfère.

  • Échanges tout au long de la journée

 

Participants

Comme indiqué dans le manuel de la Conférence Familiale, un(e) coordinateur participe une fois par an à un regroupement de suivi et de perfectionnement. Cette journée en fait partie.

Maximum de 20 participants

 

Coûts et modalités

Prix 85 €

Prix pour les membres 55 €

 

Intervenante : Idea Canevascini, avocate et médiatrice de formation, coordinatrice des Youth Circles de 2004-2012 à Hawaï travaillant actuellement en Suisse comme médiatrice et responsable des « youth circle »

 

Des conférences familiales pour préparer le retour en société au centre de détention de Muret.

Voici un article qui vous présente le travail fait pour la mise en place de conférences familiales en milieu carcéral.

Un témoignage d’Hélène van Dijk sur la conférence familiale,

 dans la revue professionnelle de la Protection judiciaire de la jeunesse

« Les cahiers dynamiques » du mois de novembre

 les cahiers dynamiques n73

.

Notre partenaire Belge Le Souffle vous informe :

PRATIQUER LA CONCERTATION RESTAURATIVE EN GROUPE AVEC DES MINEURS ET DES ADULTES

Il reste 2 places pour la formation CRG/CFS-Bruxelles
Lundi 19 novembre (13h30-16h30), mardi 20 et jeudi 22 novembre 2018 (9h30-17h30)

Vous êtes médiateur.trice.s, travailleur.euse.s sociaux, éducateur.trice.s, animateur.trice.s... Vous êtes en contact avec un public faisant face ou ayant à faire face à des conflits ?

En partenariat avec l’asbl Le souffle, CFS-ep vous propose une formation pour vous initier à la Concertation Restaurative en Groupe

La Concertation Restaurative en Groupe (CRG) consiste à introduire des espaces de médiation groupales entre auteurs, victimes et collectivités sous une nouvelle forme. La CRG a pour objectif de vouloir réparer, dans et avec la communauté, un dommage causé par un incident incluant un comportement antisocial de la part de mineurs ou d’adultes. Ce processus innovant vise une restauration à trois niveaux : individuel, interpersonnel et collectif. Ces niveaux conjugués sont importants pour la prévention de la récidive, pour permettre à chacun de prendre la responsabilité de ses propres actes et participer activement à la réparation matérielle comme à la reconstruction des liens et de la vie en groupe (quartier, école, club, famille,…)

http://ep.cfsasbl.be/PRATIQUER-LA-CONCERTATION-RESTAURATIVE-EN-GROUPE-AVEC-DES-MINEURS-ET-DES

 

 

Formations à Carcassonne

SPR Service de Pratiques Restauratives  est une association qui propose aussi des formations :

Formation ARJ (Approches Restauratives pour la Jeunesse)
Formation CCD et JR (Communication Consciente et Dynamique et Initiation à la Justice Restaurative)
Formation « Devenir Facilitateur-Facilitatrice en Cercle Restauratif

https://pratiques-restauratives.com/offre-de-formation/

 

Le 17 octobre sortie du livre "L'impasse de la punition à l'école, des solutions alternatives en classe" rédaction Éric Debarbieux, éd. Armand Colin.

Impasse punition 3 1

 

15 au 17 octobre 2018 - BORDEAUX (en interne)

16 au 18 janvier 2019 - PERPIGNAN (en interne)