Introduction aux pratiques de justice réparatrice

Les pratiques réparatrices forment un cadre à une variété d'approches qui donnent à ceux qui sont touchés par un conflit les principes et outils dont ils ont besoin pour résoudre les problèmes et créer du lien. Elles prennent en compte les besoins des victimes, y remédient et réintègrent les auteurs dans la communauté après qu'ils ont répondu aux conséquences de leurs actes.

Le postulat sous-jacent des pratiques de justice réparatrice est que les gens sont plus heureux, plus coopératifs, plus productifs et plus aptes à s’engager dans des changements positifs si ceux qui ont de l’autorité sur eux (une autorité quelle qu’elle soit) agissent AVEC eux et non POUR eux.

Le recours au cercle de parole se révèle être la clé du succès. Le cercle de parole permet l’expression libre de chaque participant qui est écouté sans être interrompu. Au départ les cercles de paroles peuvent être utilisés pour définir ce dont chacun a besoin pour pouvoir donner le meilleur de lui même, et par la suite cela permet aux personnes de comprendre l’impact de leur comportement sur la vie des autres. Cela développe l’empathie, le respect mutuel et le partage des responsabilités.

Les 5 clés des pratiques de justice réparatrice

Écouter le point de vue de chacun : appréciation et respect

Relier pensées, sentiments et comportement : essayer de se comprendre mutuellement

Relier l’acte et son effet : se concentrer sur le préjudice, la peine et sa réparation

Identifier les besoins individuels de chacun

Se responsabiliser pour la réparation : possession partagée des solutions et des décisions.

Les cercles peuvent être utilisés pour analyser des incidents passés mais aussi pour trouver des solutions en amont d’un problème, en prévoyant des activités destinées à encourager les personnes à prendre une part plus active à leur éducation ou à des événements et des projets.

Le résultat de l’application de cette façon de travailler
est que les personnes :

  • partagent un langage commun, entre adultes et avec les jeunes,
  • construisent, développent, nourrissent et réparent si besoin les relations,
  • éprouvent un sentiment d'équité du fait de la construction en commun de la réflexion et des comportements.