Conflit de voisinage

Situation

Le conflit de voisinage commence par le divorce d'un couple dont l'un des membres, sur décision du juge, doit déménager. Il s'installe dans le quartier, de l'autre côté de la petite place jusqu'alors tranquille et se met à la fenêtre pour faire des provocations.

Certaines personnes du quartier ont pris partie pour lui et d'autre pour son ex femme. Ils ont commencé à se harceler, jusqu'à des menaces de mort. Plusieurs plaintes ont été déposées et une des personnes n'a plus le droit de venir dans le quartier. Des disputes, des cris… la police est présente mais ne sait plus quoi faire.

Quand on est harcelé, on se défend et on fait pareil.

Préparation de la conférence

Pour organiser la conférence, la mairie demande l'aide de 2 coordinateurs et les envoie rencontrer la police pour qu'elle leur donne des détails. Après avoir décidé que ce conflit rentre bien dans le cadre d'une conférence de justice réparatrice, les coordinateurs rencontrent tout le monde.

Cette conférence a finalement lieu au bureau de police. La tension est très forte et ce n'est pas facile de faire rentrer les deux clans séparément.

Chacun s'exprime avec un bâton de parole sur les 5 questions toujours posées dans une conférence de justice réparatrice. Le bâton de parole oblige à ne prendre la parole que lorsqu'on a le bâton, la tension baisse et chacun s'exprime avec plus de modération sur leur ressentiment et leur point de vue. Quelqu'un précise : « je trouve ça terrible qu'on en soit arrivé là ». Plusieurs personnes rejoignent ce sentiment et l'ambiance change du tout au tout.

Des personnes qui ne se parlaient plus, recommencent à se parler. Lors de la conférence, des personnes de la mairie et de la police sont présentes et pour eux aussi, les relations, entre eux et avec les autres participants, changent.

Il reste la question : comment va-t'on faire ?

Pour le plan d'action, les voisins écrivent qu'on n'est pas obligé de se rendre visite mais qu'il faut se respecter, qu'on peut partager certaines tâches (ex : entretenir, nettoyer la place…).

Les deux personnes les plus en conflits (fils de la mère et ex-mari) conviennent que s'il se passe quoi que ce soit qui ressemble à ce quil vient de se passer, ils se contactent pour se parler.

Ce récit est extrait d'un documentaire néerlandais
réalisé en 2011, par Eigen-kracht Centrale